Accueil  Portail  Facebook  Membres  S'enregistrer  Connexion  



LE FORUM EST ACTUELLEMENT EN PAUSE POUR UNE RECONSTRUCTION TOTALE



Partagez|

Rendez-vous [PV Ivery]

avatar
AhrimanEmpire d'Hashtar
Messages : 5

- Identity -
Rang Social:
Classe:
Métiers:
MessageSujet: Rendez-vous [PV Ivery]  Ven 22 Mar - 22:59

    Dans les sombres hospices du palais impérial, le démoniste Ahriman travaillait encore à l’une de ses nombreuses expériences. Replié sur lui-même, il observait ses livres à la recherche d’un fragment de connaissance qui aurait pu lui échapper dans sa fougueuse jeunesse. Il avait toujours tout minutieusement conservé, s’assurant toutefois qu’à sa mort, ses connaissances seraient détruites et ainsi que ses ennemis éventuels, l’Empire d’Hasthar étant un lieu de trahison perpétuel, n’en profiterait pas. Cependant, cette précaution ne serait utile que si quelqu’un se montrait suffisamment habile pour le tuer et lorsque l’on fait appel à des gardes du corps démoniaque, alors le courage ressemblait davantage a de la démence. Toutefois, il ne fallait pas faire preuve d’arrogance, ni de trop d’assurance, c’était pour cette raison qu’il gardait un œil jusqu’à ses serviteurs, ses derniers pouvaient se révéler traitre, l’art démoniaque ne connaissant pas la fidélité et testant sans cesse la puissance de ceux qui faisait appel à leurs services. Il en était convaincu, la guerre allait bientôt reprendre. L’Empire essayait de plonger le clan des Dragons Noirs dans la guerre, mais de son propre avis, il serait préférable de les massacrer jusqu’au dernier, ils n’avaient aucune utilité.

    Il devait toutefois se rendre à l’évidence, il ne trouverait rien d’utile dans ses livres qu’il avait déjà feuilleter des centaines de fois. Bientôt, il retrouverait l’air libre, les terres de l’Alliance ou il aurait des nouvelles victimes pour ses expériences macabres et effrayante. Bientôt, le nom d’Ahriman ferait à nouveau trembler toutes les races et il pourrait alors enfin compléter son œuvre et répandre le changement de la manière la plus brutale qu’il soit sur le monde. Les démons se nourriraient alors des vivants et le Chaos emporterait tout… Mais c’était encore prématuré. Pour le moment, il devait se préparer à mener de nouveau les armées impériales au combat et il espérait cette fois que ses camarades ne seraient pas aussi stupide que la dernière fois, à cause d’eux, il avait perdu cette guerre. Oui, Ahriman n’acceptera jamais l’idée qu’il puisse porter la moindre part de responsabilité dans la défaite, selon lui, cela sera toujours la faute des autres. Il faut dire à sa décharge que la puissance des osts démoniaques qu’il avait invoqués dans le conflit dépassait l’entendement, il avait dû combattre à la fin avec bien moins d’homme que l’ennemi quand les puissances de la ruine l’avaient finalement abandonné, retournant probablement à leurs propres querelles.

    Il ferma l’ouvrage d’un coup sec, à tel point que le molosse démoniaque qui le suivait fut surpris. Mais il ne recula point pour autant, il leva la tête et grogna, comme pour signifier que ce mouvement d’humeur ne lui plaisait guère. Ahriman tourna son regard vers la bête, qui grognait… Elle avait faim, faim de sang… Soit, qu’elle s’amuse. D’un geste, il brisa par magie la chaine qui retenait la créature attaché au mur. Elle se brisa dans un bruit caractéristique et aussitôt, la créature libre de tout mouvement poussa un hurlement déchainé. Ahriman l’observa, sa bestialité ne faisait pas partie de ses critères favoris, mais les canidés démoniaques étaient tout de même très efficace et il fallait bien qu’il se défoule de temps en temps, un chien n’était plus aussi fidèle à son maitre lorsqu’il n’avait pas d’os à ronger. La créature n’eut même pas besoin d’un ordre vocal de son maître, elle chargea vers la sortie, ouvrant la porte avec sauvagerie avant de tourner dans un coin… Malheur à celui qui la croiserait et aurait le malheur de vouloir l’observer dans les yeux sans être suffisamment préparer.

    Il rangea le livre avec les autres, puis prit son casque et l’enfila. Un regard vers son horloge lui indiqua qu’il était pour lui plus que temps de se mettre en route, il avait rendez-vous, sa chère maitresse l’avait demandé, pour une raison qu’il ignorait, mais qu’il ne tarderait plus à savoir. Il tendit sa main droite vers le fourreau de l’épée du Changement. Cette dernière y était rangée sagement, sachant que la demoiselle risquait de lui préparer un piège, après tout, leur relation était faite autant de passion que de violence et il était donc nécessaire d’être prudent, mourir serait une telle déception pour l’autre… Il quitta ses quartiers et la porte se referma derrière lui, sceller par ses protections magique. Son armure produisait a chacun de ses pas un son caractéristique, entre le cliquetis classique d’une armure et quelque chose de plus dérangeant, un son qu’il avait créé lui-même avec un enchantement afin d’inspirer la terreur aux inférieurs, ses ennemis, mais aussi ses rivaux au sein de l’Empire. Il ne doutait pas que sa maîtresse serait une fois de plus en beauté et avait une certaine hâte de savoir ce qu’elle lui avait réservé, aussi pressa-t-il le pas, la curiosité fut toujours plus forte que sa patience…
avatar
Iveri TharysEmpire d'Hashtar
Messages : 6

- Identity -
Rang Social:
Classe: Elémentaliste
Métiers:
MessageSujet: Re: Rendez-vous [PV Ivery]  Ven 22 Mar - 23:37

    Elle souriait en observant l'homme qui criait régulièrement, dès que la moindre partie de son corps touchait les parois de la cage métallique dans laquelle Ivery l'avait enfermé quelques heures auparavant. Devant son silence forcené, elle avait décidé de se distraire tantôt en chauffant les barreaux tantôt en les gelant de telle sorte que soit il se brûle, soit sa peau reste collée au métal. La cage était trop petite pour l'homme qui, quel que fut le mouvement, se retrouvé immanquablement blessé. La fatigue aidant, il résistait bien moins à la douleur mais sa détermination restait intacte, agaçant Ivery qui n'était pas un parangon de patience lorsqu'elle voulait une réponse à l'une de ses questions... Surtout quand celle-ci concernait une simple rumeur au sujet d'Arhimane. La demoiselle n'était pas jalouse, simplement prudente et joueuse. Elle ne voulait pas que son amant soit tué par quelqu'un d'autre qu'elle-même. Aussi, quand les bruits de couloirs lui étaient parvenus, elle avait tout mis en oeuvre afin de savoir la vérité... Si tant est que vérité il devait y avoir. L'homme cria de nouveau. Il faisait partie de la suite de l'un des hauts placés de l'Empire qui lui en tiendait probablement rigueur. D'autant plus qu'elle ne voulait pas le moins du monde laisser cet humain vivant, cette pathétique chose inutile qui mourrait bien trop aisément au goût de l'Elfe.

    Finalement, elle décida de le laisser un peu en paix, sachant que son amant n'allait pas tarder. En effet, la "chose" constituait sa surprise. Pour une fois, elle ne le piégeait pas, ne cherchait pas à le tuer ou à l'affronter d'une quelconque manière. Non, elle se contentait de lui offrir une victime sur un plateau d'argent. Nul doute qu'il allait savoir quoi en faire... en mal ou en... pire. Elle s'en moquait littéralement. Cela l'indifférait au plus haut point. N'étant pas du genre à avoir pitié de qui que ce soit, Ivery n'éprouvait pas la moindre compassion pour ceux qui osaient lui jeter un regard tel que celui qui venait de croiser ses prunelles. En "récompense", elle augmenta la température du métal, jusqu'à le rendre d'une blancheur aveuglante. Une nouvelle brûlure orna la peau déjà bien endomagée de l'humain qui comprit aussitôt la leçon. Ivery soupira, se détournant de son jouet.

    Bientôt, le grincement caractéristique de l'armure de son amant se fit entendre dans le couloir qui menait à ses appartements. Arhimane arrivait, enfin. Ivery jeta alors un regard à son infortuné invité et murmura.

    -Allons, tiens-toi correctement, notre invité arrive.

    D'un geste, elle mit à température la boisson favorite de celui qui occupait sa couche la majorité de ses nuits. Ses années en tant que maîtresse plus ou moins officielle des puissants de l'Empire l'avaient éduqué à être une hôtesse parfaite. D'un autre, elle raviva les flammes dans l'âtre et au moment où les portes s'ouvrirent sur Arhimane, elle se tourna dans leur direction, son éternel sourire narquois aux lèvres.

    -Tu es presque en retard.
avatar
AhrimanEmpire d'Hashtar
Messages : 5

- Identity -
Rang Social:
Classe:
Métiers:
MessageSujet: Re: Rendez-vous [PV Ivery]  Sam 23 Mar - 22:05

    D’un geste de la main, Ahriman ouvrit la porte des appartements de sa compagne, toujours aussi sûr de lui et l’air hautain. Il ne craignait pas d’avoir l’air provocant ou autre, il était toujours comme cela et ceux qui le côtoyait devait l’accepté. Sa chère maitresse était présente, bien entendu, avec un rictus presque moqueur sur son visage magnifique. Il afficha un sourire en l’entendant affirmer qu’il était presque en retard, c’était bien son genre. Croisant les bras, il pencha quelque peu la tête, comme pour afficher un air faussement courroucé. Sans montrer son visage, il ne pouvait se montrer aussi expressif que quelqu’un qui restait à visage découvert, alors lorsqu’il désirait faire passer une émotion, souvent feinte d’ailleurs, il préférait joindre le geste à la parole pour être plus expressif dans sa comédie. Mais il savait qu’elle le connaissait assez pour savoir que tout ceci n’était rien de plus qu’une vaste parodie. Il reprit donc la parole, d’une voix forte amplifiée par la magie qui était incrusté dans son armure, rendu presque métallique, elle était en tout cas clairement artificielle, ce qui lui permettait une fois encore de se démarquer des autres, le but qu’il recherchait justement de cette manière

    « En retard ? Je ne suis jamais en retard, pas plus qu’en avance, le temps pour nous n’a que si peu d’importance… »

    Ils étaient tous deux Elfique de toute manière, la mort ne les concernait en rien, pas celle de la vieillesse en tout cas. Il s’avança de son pas lourd dans la pièce. Son casque et son armure lui donnait une apparence que ses ennemis jugeaient souvent effrayante, malgré les rayures sur son casque, il était impossible de voir son visage derrière et il y avait cette étrange rune gravée sur sa cuirasse en forme d’œil entouré de flamme, le symbole de ce qu’il nommait lui-même le Changement, ce grand objectif qu’il recherchait sans cesse à atteindre. D’ailleurs, une observation minutieuse de son armure suffisait à comprendre qu’il s’agissait de quelque chose d’important, car l’on retrouvait cet œil sur les épaulières et les genouillères. Mais qui sait, peut-être qu’il avait calculé cela aussi exprès, pour entretenir son image de fanatique, et qu’il n’en était rien. Là-dessus, il était beaucoup plus discret, en effet, il n’allait pas non plus révéler tous ses secrets, surtout pas à Ivery, il ne voulait pas qu’elle le tue trop facilement, bien au contraire, il comptait bien, au final, avoir le dernier mot…

    Son attention se porta finalement vers la cage, ou était détenu un homme nu souffrant le martyr. Il reconnaissait bien ici les talents de sa maîtresse, même si ce qu’il réservait a ses prisonniers était bien pire que ce sort, elle s’amusait et prenait toujours un plaisir certain de la souffrance de ses victimes, ce qui était important pour faire un bon interrogatoire, dans le cas contraire, alors tout ceci devenait trop morne et l’on devenait alors incapable de faire son travail correctement. Toute une philosophie que les faibles de l’Alliance ne serait jamais capable de comprendre. S’installant devant la cage, il croisa les bras, sa longue cape bleuté encadrant son dos sans pour autant aller jusqu’à toucher le sol, il ne l’aurait pas supporté. Son regard avide scruta chaque détail, les runes sur la cage qui permettait de réaliser cet enchantement de torture, chaque marque de souffrance sur le corps du prisonnier, sa souffrance, mais aussi sa volonté sur son visage… Un humain, malléable à souhait, amusant, mais malgré une volonté puissante, il ne ferait probablement pas un monstre exceptionnel. L’expérience méritait toutefois d’être tentée, n’importe qui mérite la chance d’être transcendé en une puissante créature au service d’Ahriman… Comment cela non ?


    « Est-ce pour cet humain que tu torture que tu as demandé ma présence ? »

    Il tourna son regard vers elle, sans pour autant tourner son corps entier vers la demoiselle. La question aurait presque put ressembler pour une menace si elle n’avait pas était prononcée par lui et qu’elle ne le connaissait pas aussi bien. Un membre de l’empire lambda aurait probablement cru qu’il exprimait une certaine colère pour avoir était dérangé pour pas grand-chose, mais tel n’était pas le cas. Au contraire, il faisait simplement preuve de curiosité envers la créature lui faisant face. De quel crime s’était-elle rendue coupable aux yeux de sa maîtresse pour finir dans cet état et quel était le rapport avec lui ? Peut-être souhaitait-elle simplement qu’il modifie sa structure afin d’en faire un animal de compagnie docile et dangereux pour ceux qui l’approcheraient de trop près à son goût… Ahriman ne pouvait que conjecturer pour l’instant, aussi ne tira-t-il pas trop de plan sur la comète, la connaissant, elle avait une bonne raison de l’avoir fait venir et il n’avait qu’à attendre qu’elle l’exprime, sans rien faire de plus que rester sur ses gardes, l’on ne sais jamais…
avatar
Iveri TharysEmpire d'Hashtar
Messages : 6

- Identity -
Rang Social:
Classe: Elémentaliste
Métiers:
MessageSujet: Re: Rendez-vous [PV Ivery]  Dim 24 Mar - 0:52

    Les portes s’ouvrirent presque violemment sans pour autant l’étonner. Après tout, elle était habituée à ce que l’on prenne ses portes pour un exutoire quelconque. Arhiman n’échappait pas à cette règle presque immuable, bien que cela fasse entièrement partie de sa manière d’être. Ivery ne se permettait pas d’être agacée par ce genre d’entrée. De toute manière, le jour où elle en aurait assez, elle comptait bien piéger les portes pour faire comprendre que ses appartements n’étaient pas des moulins dans lesquels on pouvait entrer sans frapper. Elle se tourna vers son amant qui venait faire aller et invoqua une légère brise pour refermer doucement, les portes et ainsi, les isoler du reste du monde… Si tant est que l’on puisse l’être dans un tel endroit. Devant l’attitude faussement courroucée de son amant, Ivery se contenta d’un sourire sarcastique. Il jouait la comédie, elle en avait pleinement conscience et se plaisait à lui rappeler qu’elle le connaissait bien mieux que les gens ignares qui les entouraient en permanence.

    « Pour nous, peut-être mais pas pour notre invité. »

    Elle s’approcha de lui simplement pour déposer sa boisson alors qu’il contemplait la cage. Elle savait qu’il allait s’interroger sur la présence d’un humain et surtout, essayer de comprendre pourquoi elle avait agit ainsi. Oh, elle n’espérait rien de ce tas de chair, de ce mort en marche, comme elle surnommait parfois les Humains avec dérision. Qu’Arhiman trouve quelque chose à en faire tant mieux… Sinon tant pis pour ce simulacre de personne. Oh, elle ne niait pas sa volonté mais elle niait toute forme de logique, toute capacité à pouvoir dépasser leur pauvre condition de mortels. L’immortalité, selon Ivery, changeait tous les points de vue, quels qu’ils soient et ce, même pour le meilleur, la personne la plus bonne de ces contrées.

    Elle se recula pour s’installer dans son fauteuil, les jambes croisées, contemplant son amant avec un regard indéchiffrable. Quand il lui posa une question, elle soutint son regard instinctivement, même si elle avait des difficultés à le percevoir à cause de son casque.

    « Bien sûr. J’allais te faire venir pour assister à sa mort… »

    L’ironie, dans sa voix, était aussi épaisse que de la mélasse. Ivery jugeait la question de son amant inutile. Celui-ci la connaissait suffisamment pour savoir qu’elle ne l’aurait pas demandé simplement pour venir rendre visite à un Humain. Oh elle savait ce qu’il était capable de lui faire mais pour l’instant, ce n’était pas cela qui l’intéressait. Elle quitta son fauteuil, franchit la distance qui la séparait de son compagnon et frôla son épaule, diffusant une légère chaleur malgré le métal afin de lui faire sentir sa proximité.

    « Il a des informations sur ta prochaine victime… Ou du moins, la personne suffisamment idiote pour se vanter de chercher à te tuer… »

    Elle reprit son chemin pour se pencher vers la cage et tendre la main vers l’Humain qui recula, craignant une quelconque blessure. D’une fausse voix douce, elle murmura, mi pour l’humain, mi pour Arhiman.

    « Cela serait fort fâcheux qu’il se fasse avoir par un tel incompétent, non ? »

    L’insulte était un art subtil, surtout entre les mains d’Ivery.
avatar
AhrimanEmpire d'Hashtar
Messages : 5

- Identity -
Rang Social:
Classe:
Métiers:
MessageSujet: Re: Rendez-vous [PV Ivery]  Dim 24 Mar - 18:16

    La question était purement rhétorique, il savait bien que la raison de sa présence était autre que cet humain stupide. Toutefois, il n’était pas encore devin et connaissant Ivery, cela pouvait être beaucoup de choses à la fois. L’homme en armure garda son verre dans une main, supportant sans broncher l’ironie de sa compagne, sachant qu’elle était capable de faire mieux et que relever lui aurait offert un motif de satisfaction qu’il ne tenait pas à lui offrir, le conflit permanent les opposants ne devait pas se tarir et il était hors de question qu’il lui concède le moindre pouce de terrain, ce serait un aveu de faiblesse qu’il ne pouvait pas se permettre, elle finirait par le trouver ennuyeux et essayer de le tuer. Et pour l’instant, il n’avait pas envie d’être obligé de se débarrasser d’elle, car il ne s’en était pas encore lassé lui-même et que trouver des maîtresses aussi intéressante qu’elle dans ce monde était quelque chose de très difficile, il le savait très bien. Son regard retourna se fixer sur le prisonnier, même s’il était invisible, l’humain avait probablement compris que l’elfe le regardait droit dans les yeux, car il finit par baisser la tête, comme intimidé.

    Ivery expliqua que cet homme disposait de sources d’information sur sa prochaine victime. S’il avait eu le visage découvert, Ahriman aurait probablement arqué un sourcil, mais tel n’était pas le cas pour le moment. Il savait qu’elle complèterait bien vite et ce fut ce qu’elle fit en explicitant, il détenait des informations sur une personne qui voulait éliminer le démoniste. Une de plus… Combien de complot contre sa tête avait-il dénoué dans sa longue vie ? Tous des parvenus, des idiots stupide qui sous estimait la puissance de l’entropie. Le sorcier afficha un sourire carnassier, toujours invisible, il appréciait la compétition car elle lui donnait l’occasion de démontrer ses talents et ajouter une nouvelle tête à la collection de celle ornant l’entrée de son domaine était une preuve de plus du caractère dangereux de l’affronter. Il n’y avait pas à dire, la vie au sein de l’Empire ne laissait aucun instant de répit, mais c’était cela qui formait le corps et l’esprit, permettait de devenir fort et impitoyable afin de pouvoir écraser ses adversaires et gagner le droit à l’existence. Bientôt les gens de l’Alliance découvrirait cette leçon, mais il sera bien trop tard pour eux, ils mourront tous, jusqu’au dernier…

    Elle se rapprocha de son prisonnier et murmura qu’il serait fâcheux qu’il se fasse avoir par pareil incompétent… L’insulte était à peine voilée, une pique destinée à le mettre en colère, mais qui a la place… Provoqua un grand éclat de rire amusé. Elle ne manquait pas de cran et c’était justement ce qui lui plaisait chez elle. Se détournant de la cage quelques instant, il releva juste assez son casque pour pouvoir profiter du breuvage avant de reposer le verre et de le rabaisser. Tant que ce rat serait dans la pièce, il ne paraitrait pas à visage découvert. Puis se retournant vers eux, il se rapprocha de sa maitresse et glissa sa main droite vers le bas de son dos, caressant sa colonne vertébrale afin de lui procurer un frisson. Il avait envie de savoir qui allait le tuer et savait comment s’y prendre pour faire parler cet homme. Il était prêt à mourir, c’était évident, mais se rendait-il compte que certain destin pouvait-être pire que la mort ? Tirant son épée de la main gauche, il la braqua vers sa cible, sans pour autant toucher l’humain, chose qu’il ne pouvait se permettre, sinon l’interrogatoire serait terminé…


    « Sais-tu pourquoi elle se nomme l’épée du Changement ? Avec l’enchantement approprié, elle peut faire muter n’importe quelle partie d’un corps en une chose affreuse. Dis-moi qui a l’outrecuidance de vouloir me tuer et comment il compte s’y prendre et je consentirais à t’offrir une mort propre et sans douleur… »

    Bien entendu, tout ceci n’était que mensonge, il ne lui offrirait pas le repos éternel contre sa parole contre son maître, toutefois, il comptait sur l’urgence ainsi que l’aura sombre de son arme, une lame noire parcourue de puissante énergie rougeoyante, afin de paraitre suffisamment intimidant pour le faire parler. Lorsqu’il aurait ce qu’il voulait, il déciderait exactement ce qu’il en ferait, le changer en monstre ou alors laisser sa maitresse s’amuser quelque peu avec lui pour pouvoir tester différente méthode de torture. Elle avait toujours besoin de cobaye pour cela, les humains étaient certes rapidement consommé, mais ils se reproduisaient vite, l’on ne manquait jamais de main d’œuvre avec eux et cela, c’était un avantage indéniable. Il ajouta toutefois sur un ton presque suave, preuve que le spectacle ne lui déplairait certainement pas…

    « A moins que tu ne préfères les attentions charmantes de la maîtresse des lieux… »
avatar
Iveri TharysEmpire d'Hashtar
Messages : 6

- Identity -
Rang Social:
Classe: Elémentaliste
Métiers:
MessageSujet: Re: Rendez-vous [PV Ivery]  Dim 24 Mar - 19:37

Qu’il ne relève pas son ironie passait loin au-dessus d’Ivery qui s’en moquait éperdument. Sa relation avec Arhiman était ainsi : ils se provoquaient, se cherchaient, se défiaient et se retrouvaient régulièrement au cours de joutes sensuelles et passionnées qui ne laissait rarement le décor intact. Il n’y avait pas de douceur et il n’y en aurait jamais entre eux, l’un et l’autre interprétant cela comme une faiblesse impardonnable. Quelque chose les poussait à ne jamais céder un pouce de terrain de quelque manière que ce soit. Ils étaient impitoyables envers les autres mais surtout l’un envers l’autre. C’était en cela que résidait l’équilibre de leur relation et Ivery y trouvait son compte, à bien des égards.

Ne serait-ce que parce qu’afficher sa relation avec Arhiman l’avait affranchit de la position à laquelle on l’avait cantonné depuis des lustres. Autant dire que détruire, faire souffrir en toute liberté, ça avait sa saveur en soit. Et elle s’amusait comme une folle, insultant vaguement son amant qui éclata de rire. Il riait rarement ainsi. Elle se redressa et l’observa boire, sachant pertinemment que tant que leur invité serait encore envie, il ne retirerait pas une once de son armure inconfortable pour des affrontements passionnés. Cela n’empêcha pas Ivery de frémir en sentant la main de son amant dans son dos descendre toujours plus bas. Elle lui adressa un sourire mutin avant de s’écarter quand il attrapa sa lame. Elle le laissa faire, s’occupant de son côté, allumant quelques torches de-ci de-là.

Ivery dissimula un sourire amusé en entendant Arhiman promettre le repos éternel. Ce n’était qu’un mensonge mais l’expérience avait fait comprendre à la jeune femme que les Humains agissaient de manière parfaitement prévisible quand il s’agissait de mort et/ou d’espoir. Elle haussa un sourcil quand il proposa à l’humain d’être pris en charge par sa petite personne. Elle revint, une flamme dansant entre ses doigts fins. Elle murmura, proche de l’oreille d’Arhiman.

« Ou tous les deux… »
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rendez-vous [PV Ivery]  

Rendez-vous [PV Ivery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino
» Rendez-vous commercial
» rendez-vous mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragons' Tribe RPG :: Terres Enflammées :: Les Piques Tranchantes :: Empire d'Hashtar-